Qu’est-ce qu’un ashram? Notre définition

quest ce quun ashram

Selon des chiffres récents, 10 millions de Français pratiquent le yoga. Et ce chiffre est en constante augmentation. Outre les diverses postures, cette discipline possède une véritable culture. C’est pourquoi nous avons décidé de nous pencher un peu plus en détail sur un aspect de cette pratique : l’ashram. 

Qu’est-ce qu’un ashram? 

Dérivé du terme “ashrama”; qui signifie “lieu de repos”, un ashram désignait généralement un lieu isolé où un sage vivait dans une grande austérité. Ceci dans le but de se rapprocher de Dieu. 

De nos jours, le terme ashram est souvent utilisé pour désigner un lieu de retraite, où sont enseignés le yoga, la méditation ou encore d’autres pratiques spirituelles. 

 Dans l’hindouisme, ce mot est également employé pour nommer une institution où des personnes de tous âges viennent pour suivre les enseignements d’un maître guru. 

Le mot “ashram” n’a pas été choisi au hasard. En effet, selon les préceptes du Mahabharata (le texte sacré de la tradition védique indienne), ashram symbolise les quatre étapes de la vie d’une personne qui souhaite développer sa part spirituelle. Et Ashram désigne le lieu où cela se produit. 

Les ashrams sont donc des lieux organisés autour de la spiritualité. Chaque pièce est dédiée à différentes pratiques, comme le yoga, la méditation ou la lecture de textes religieux.

À quoi s’attendre dans un ashram? 

Chaque ashram est différent. Certains sont hindous et d’autres bouddhistes. Certains ashrams sont tournés vers la pratique du yoga, d’autres se consacrent principalement à la lecture de textes religieux. 

Mais quoi qu’il en soit, l’ashram est un lieu simple et silencieux, dénué de toutes distractions extérieures. Il s’agit généralement d’un bâtiment isolé, pour pouvoir rester au contact de la nature.

Le but d’un tel centre est “l’auto-exercice”. Cela signifie que chaque personne recherche son essence par le biais d’un chemin spirituel, basé sur la pratique du yoga et de la méditation.

Mais certains ashrams ressemblent à de véritables “écoles” dans lesquelles la pratique des préceptes enseignés et la culture traditionnelle se mélangent. 

Cependant, quel que soit le type d’ashram, ces lieux sont régis par des règles. Les plus courantes, et souvent communes à tous les ashrams, sont :

  • Le silence : c’est la règle de base de tous les ashrams. Cette règle s’applique au moins dans les espaces dédiés à la pratique du yoga ou de la méditation. Le silence permet de se recentrer sur soi-même, de s’écouter et de se concentrer. Les téléphones portables sont généralement proscrits dans les ashrams. Et les contacts avec l’extérieur doivent être limités.
  • Le respect de l’environnement : cela inclut tous les espaces communs ainsi que les personnes présentes dans le centre. Chaque personne doit contribuer au nettoyage des locaux et à la préparation des repas. La participation à la vie communautaire a pour but d’aider à former la spiritualité des personnes. 
  • La simplicité : autre règle importante dans les ashrams, faire preuve de simplicité. Que ce soit dans la façon de se comporter, dans l’habillement ou dans les repas, la simplicité est le maître mot.

Pourquoi étudier dans un ashram? 

Effectuer une retraite dans un ashram peut être intimidant. Mais vous n’en tirerez que des bénéfices. En effet, vous allez être immergé dans un style de vie complètement différent de votre quotidien. Toute votre journée sera orientée vers l’atteinte du bien-être, de la concentration par le biais du yoga ou de la méditation. Vous n’aurez plus toutes les distractions extérieures qui peuvent nuire à votre spiritualité. 

La simplicité et le rythme de vie très cadré d’un ashram aident à mettre les choses en perspective. Cela aide à comprendre l’importance de choses que nous tenons généralement pour acquises. Les personnes qui effectuent une retraite dans un ashram arrivent à se libérer du stress et des préoccupations quotidiennes pour se recentrer sur l’essentiel.

Comment choisir un ashram? 

Pour trouver un ashram, il est important de bien se renseigner sur les pratiques et les préceptes qu’il enseigne. Comme nous l’avons vu, tous les ashrams ne sont pas identiques. 

Par nature, un ashram ne doit pas être sectaire. Il doit promouvoir un mode de vie sain, et une découverte de soi par le biais de la méditation et du yoga entre autres. 

Selon ce que vous recherchez, découverte approfondie de la culture traditionnelle, ou une pratique centrée sur le yoga et autres disciplines, vous ne vous orienterez pas vers le même type d’ashrams. 

À la différence d’un monastère, un ashram est ouvert à tous. Que ce soit pour quelques jours, ou quelques semaines, un séjour dans un ashram peut apporter beaucoup de bienfaits. Si l’expérience peut sembler intimidante, elle n’en sera pas moins incroyable. 

Articles recommandés