Articles / Fraternité universelle

RELIER

La permaculture au service des communautés humaines1483986171.jpg Entretien avec Norbert Fond

Norbert Fond est formateur en permaculture, formé auprès des plus éminents référents internationaux, mais plus que tout il est un homme de terrain qui sait transmettre de façon simple et sensible sa passion pour la nature et créer des relations de confiance durables pour accompagner des communautés humaines sur le chemin d’un vivre ensemble en paix avec soi et avec la terre. Il nous livre ici sa vision et répond aux grandes questions telles que: En quoi l’intelligence que les peuples ancestraux ont du monde est-elle  importante pour nous ? Quelle serait cette juste place de l’homme ?Comment se mettre à l’écoute de la nature ? Comment la permaculture œuvre-t-elle au service des communautés humaines ? La permaculture, pourrait-elle nous conduire vers une société plus  fraternelle ? En quoi les ressources de la permaculture peuvent-elles être une réponse au désordre du monde ?… Des questions auxquelles Norbert répond ici:Entretien avec Norbert Fond..

RENCONTRER

luna 103 107 - CopieVivre en communauté monastique, un chemin de vie
entretien avec Père Marc

Père Marc, l’un des fondateurs du Monastère Sainte-Présence en Bretagne, a embrassé la vie monastique il y a une quarantaine d’années et expérimente depuis la vie en communauté. Dans le même temps, d’autres missions l’amènent à côtoyer le monde. Comment conjuguer une vie de moine, tournée vers la solitude et le silence avec une vie quotidienne pleine d’obligations ?  Comment vivre seul tout en restant relié aux autres ? Des questions auxquelles  Père Marc tente de répondre concrètement chaque jour. Interview Mgr Marc -ICI

Saint Jean 2016 (Photos Christine K (69) - Copie

Gabriel2Une cabane dans la forêt, témoignage par Gabriel Lechemin de l’association Meditation naturelle

Ce qui m’a poussé et me pousse toujours à divulguer des informations dans ce domaine si riche et complexe soit-il, c’est le syndrome de « la Cabane dans la forêt ». Lorsque j’étais plus jeune, je rêvais d’un lieu où je serai en paix et où je pourrais faire ce qui me plaît en permanence. Mais j’étais dépressif, mal dans ma peau et j’avais tendance à me le cacher avec des rêves idéalisés de vie sauvage. C’est ce que j’appelle « le syndrôme de la cabane dans la forêt ». Une-cabane-dans-la-forêt-ICI

 

« Le paix ça s’apprend »

Dans le cadre, de la publication d’un ouvrage récent « La paix, ça s’apprend ! » écrit conjointement avec David Van Reybrouck, Thomas d’Asembourg a donné une conférence à l’Arche Saint-Antoine. En voici quelques extraits choisis. Ici

 

Publicités

La revue des chercheurs de sens / Culture – Croissance de la personne – Spiritualité Forum104 / www.forum104.org

%d blogueurs aiment cette page :